Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Politique intégrée maritime et littorale

PROJET Partie 1- Chapitre 2 - Vision

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 avril 2018 (modifié le 21 juin 2018)

Pourquoi élaborer une vision à 2030
La vision définit l’avenir souhaité pour la façade et ses composantes thématiques ou territoriales, ainsi que la contribution apportée à la stratégie nationale. L’horizon temporel, 2030, est fixé à titre indicatif.
S’appuyant sur un premier volet « situation de l’existant », comprenant la construction d’un état des lieux de la façade ainsi qu’une identification des enjeux, l’élaboration d’une vision au long terme permettra de guider la définition des objectifs stratégiques, deuxième volet du DSF. En cela, elle est un « pont » entre les deux parties du document, et permet la transition de l’un à l’autre.

A ce jour plusieurs "visions" ont été proposées.

Le conseil maritime de la façade a proposé une vision qui s’est appuyée sur les travaux des commissions spécialisées, la commission permanente a synthétisé ces travaux avant leur validation en assemblée plénière.

Les services de l’État en façade ont ré-affirmés les grands enjeux de la façade sans produire une prospective complète et cela en vue du CIMER 2017.

Pour finir, un projet a été soumis à la concertation préalable au titre du débat public, Ce projet plus généraliste avait pour but de lancer les débats et faire réagir le public.

Ces trois documents sont ci-dessous disponibles.

Pour finaliser le document, il convient d’attendre la synthèse finale de la concertation préalable au titre du débat public et des contributions des ateliers en région


Télécharger :