Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Politique intégrée maritime et littorale

Coûts liés aux micropolluants

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 juillet 2018
Les micropolluants sont des substances chimiques persistants pouvant générer des dommages sur les organismes vivants et l’environnement, et dont l’intensité dépend de la toxicité et des concentrations dans le milieu marin. Les zones les plus impactées au sein de la façade MEMN sont l’estuaire de Seine et le pays de Caux par pollution aux PCB et divers métaux. • Les coûts liés aux micropolluants en Manche Est - mer du Nord représentent 38,7% des coûts à l’échelle nationale. • Les coûts de prévention et d’évitement sont les plus importants (93,2%) et résultent à 45,5% des mesures prises pour limiter les rejets industriels. • La mise en oeuvre de la directive REACH domine la catégorie des coûts de suivi et d’information (89%) dont la diminution des coûts (-33,9%) entre 2011 et 2016 résulte de sa mise en oeuvre progressive et d’une refonte méthodologique. • Les coûts inhérents aux mesures d’atténuation sont quasi-nul (0.1%) du fait de l’inexistence de mesures de réduction des pollutions chimiques ex-post.

Télécharger :