Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Politique intégrée maritime et littorale

Coûts liés aux déchets marins

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 juillet 2018
• Les montants alloués pour gérer la dégradation du milieu marin due aux déchets à l’échelle de la façade MEMN sont dans la moyenne nationale pour chaque catégorie de coûts. • En MEMN, le coût des mesures de suivi et d’information s’élève à 797 896€, celui des mesures de prévention et d’évitement à 898 977€ et celui des mesures d’atténuation à 866 901€. • Du point de vue de l’origine des financements, l’État français et les structures publiques consacrent essentiellement leurs efforts aux actions de suivi et d’informations. Les actions liées à l’évitement et à l’atténuation des déchets en mer sont surtout supportées par les collectivités locales et des associations dont l’effort pour ces dernières repose principalement sur le bénévolat. • Les nombres affichés dans cette synthèse sont à prendre avec prudence. Certains coûts sont des approximations du fait de la non-disponibilité complètes des données (ex : coûts liés à la certification, au suivi des pressions). D’autres catégories de coûts, notamment pour ce qui concerne la lutte contre les déchets sur les plages via les actions de sensibilisation des associations ou de ramassage par les communes littorales, ne sont que le reflet des initiatives en la matière dont nous avons pu voir connaissance. Ces coûts ne sauraient donc être exhaustifs. • De manière générale, les coûts affichés sont à considérer comme étant des valeurs minimales des actions de suivi et d’information, d’évitement et de prévention, et d’atténuation.

Télécharger :