Logo préfècture région
DIRM-MEMN
Direction inter-régionale de la mer Manche est-mer du Nord

Les aires marines protégées, cas de la façade Manche est mer du Nord.

publié le 11 janvier 2013 (modifié le 18 janvier 2013)

Lors de la réunion de jeudi 10 janvier 2013, Christophe Aulert, chef de l’antenne Manche mer du Nord de l’agence des aires marines protégées (AMP) a présenté à une dizaine d’agents de la DIRM MEMN les différentes catégories d’aires marines protégées et leurs finalités.

Cette réunion s’est appuyée sur un diaporama téléchargeable en suivant le lien suivant.

Agence des Aires marines protégées en Manche Mer du Nord (format pdf - 1.7 Mo - 11/01/2013)

Les différentes catégories d’aires marines protégées :

Définies par la Loi du 14 avril 2006, les six catégories d’aires marines protégées répondent chacune à des objectifs propres tout en étant complémentaires : les parties marines des parcs nationaux, des réserves naturelles, des arrêtés préfectoraux de protection des biotopes, des sites Natura 2000, les parties du domaine public maritime confiées au Conservatoire du littoral et les parcs naturels marins. Une gamme d’outils très large à laquelle il est possible d’ajouter de nouvelles catégories par arrêté ministériel, ce qui a été fait par l’arrêté du 03 juin 2011, avec 9 nouvelles catégories issues principalement des conventions internationales.

L’arrêté du 03 juin 2011 complète la liste des aires marines protégées créées en 2006, par 9 nouvelles catégories.

Huit finalités de création des aires marines protégées :

Les aires marines protégées doivent être perçues comme des outils au service d’une gestion durable du milieu marin et des espaces littoraux. En intégrant tous les acteurs impliqués, elles se définissent comme un espace délimité qui répond à un objectif de protection de la nature à long terme, non exclusif d’un développement économique maîtrisé, pour lequel des mesures de gestion sont définies et mises en œuvre.

Si la protection des espèces ou habitats listés dans des textes est commune à toutes les AMP, chacune a une finalité qui lui est propre. La taille des aires marines protégées dépend des finalités de création. Son mode de gouvernance, en particulier le choix des parties prenantes qui participent aux décisions, est fonction du contexte local et du projet.

Pour en savoir plus :
http://www.aires-marines.fr/